Publié le

Voyage d’affaires : nos 5 conseils pour voyager léger !

Si la pandémie de la Covid-19 a durablement installé le télétravail, la visioconférence et la signature numérique dans le monde de l’entreprise, certaines missions échappent à cette digitalisation effrénée. En effet, l’inspection d’un site de construction ou encore le contrôle de gestion d’une usine de production exigent un déplacement. C’est ce que l’on appelle un voyage d’affaires « incompressible ». Et quand bien même une tâche serait dématérialisable (réunion, entretien, signature d’un contrat), elle reste plus agréable à mener en présentiel.

Si vous faites partie de ces professionnels qui enchaînent les déplacements à l’international, vous savez que l’enregistrement des bagages peut se muer en véritable parcours du combattant, et pour cause : files interminables, risque de perdre ses affaires enregistrées en soute, perte de temps une fois arrivé à destination… le tout saupoudré du stress sur le déroulement du rendez-vous de prospection ou encore de la négociation d’un contrat décisif. La solution ? Voyager léger. Mais c’est évidemment plus facile à dire qu’à faire, sauf peut-être pour les baroudeurs invétérés à la George Clooney dans In the air. Pour tous les autres, voici nos 5 conseils pour voyager léger, serein et sans prise de tête !

#1 Le bagage en cabine, pour s’épargner les tergiversations

Le voyage d’affaires se conjugue au bagage en cabine. C’est aussi simple que ça. Exit donc les grosses valises, les sacs encombrants, les bandoulières à contenance anecdotique et autres fourre-tout. Vous devez relever le défi de tout mettre dans votre bagage de cabine, sauf peut-être si votre voyage d’affaires s’étale sur plus de trois jours. S’astreindre à un bagage en cabine, c’est s’épargner l’enregistrement, les tergiversations une fois arrivé à destination. C’est aussi réduire drastiquement le risque de perdre ses bagages, surtout si vous atterrissez dans un aéroport… exotique.
Retrouvez chez Bagage Privé cette superbe valise cabine Princess Traveller 44,99€ 134,90€

Bien entendu, vous allez devoir vous convertir en as de la logistique pour ne pas manquer d’espace. Chez Air France, les dimensions maximales du bagage en cabine sont de 55 x 35 x 25 cm. Ce n’est pas énorme, mais ce n’est pas scandaleux, pour peu que vous suiviez nos astuces à la lettre ! Préférez les valises fortement compartimentées, histoire d’avoir une marge de manœuvre côté organisation. En fonction de vos destinations habituelles, vous aurez parfois la bonne surprise de voir des compagnies aériennes vous autoriser généreusement à porter un article personnel (sac à dos, sac pour ordinateur, trousse de voyage…) en plus de votre bagage à main. Merci à elles ! En parlant de bagage à main : n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre. D’ailleurs, les disparités en matière de dimensions autorisées sont énormes d’une compagnie à l’autre. Il vaut mieux se résigner à un petit contenant pour éviter les mauvaises surprises.
Une valise cabine Christian Lacroix – 54,99€ 239,99€

Astuce : pliez vos vêtements à la Marie Kondo. Ils prendront moins de place ! Vous n’avez jamais entendu parler de la méthode Kondo ? Voici un petit tutoriel vidéo ultra-pratique que vous proposent nos confrères du magazine Madame Figaro.

#2 Vêtements : avantage aux pièces génériques polyvalentes

Vous avez la bonne valise, maintenant il va falloir penser à la remplir intelligemment, sans tomber dans l’excès de prudence, d’anticipation et de prévenance. Vous voyagez en hiver ? Vous ne risquez pas de vous affubler de votre belle chemise hawaïenne. Vous comptez fêter un nouveau partenariat en mode after work ? Tombez simplement la cravate, votre tenue de la journée fera largement l’affaire. Concentrez-vous sur les pièces génériques qui brillent par leur polyvalence : une veste, deux pantalons, deux chemises et éventuellement un t-shirt qui pourra remplacer la chemise pour une tenue plus urbaine. Vous séjournez à l’hôtel ? Vous pouvez laisser les serviettes, le dentifrice, le savon et éventuellement le bain-douche à la maison.

Astuce : voyagez encore plus léger en portant l’une de vos tenues de travail à bord de l’avion ! Vous profiterez ainsi d’une tenue supplémentaire sans vous encombrer.

#3 Le petit bagage accessoire : ce petit rien qui change tout

Nous vous le disions, certaines compagnies aériennes autorisent un petit bagage supplémentaire, généralement appelé « accessoire » (sac à main, sac à dos, sac pour appareil photo, sacoche pour ordinateur portable, etc.). Profitez-en pour optimiser le rangement et éviter le supplément bagage. Attention : les dimensions du bagage accessoire varient fortement d’une compagnie à l’autre. La moyenne tourne autour de 40 x 30 x 20 cm. Vous serez autorisé à l’emporter avec vous en cabine pour le placer sous le siège devant vous. Optez pour un sac à dos compartimenté, assez compact pour être glissé sous votre siège, et où vous pourrez loger votre ordinateur, vos sous-vêtements et pourquoi pas une paire de chaussures supplémentaire, le cas échéant.

Astuce : en règle générale, vous êtes autorisé à emporter un parapluie et un sac supplémentaire avec des articles achetés hors taxes en duty free en plus de votre bagage cabine et votre accessoire. Renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne.

#4 On utilise tous les espaces… même les plus improbables !

Comment arriver à glisser un maximum d’articles dans votre bagage à main sans les froisser ? C’est ici que vos chaussures entrent en jeu ! Veillez à les disposer en premier dans la valise. Etant moins flexibles, vous pouvez les utiliser comme base sur laquelle vous poserez vos vêtements. Aussi, pliez vos chemises en deux à la verticale, et roulez-les sans trop forcer. Vous pourrez ainsi en mettre un maximum dans la valise tout en évitant de les froisser au milieu. Vous vous épargnez donc la case du repassage une fois à l’hôtel, surtout si vous êtes pris par le temps.

Astuce : « garnissez » vos chaussures de votre ceinture, cravates, sous-vêtements et autres chaussettes pour gagner encore plus d’espace. Bien entendu, vos chaussures doivent être « olfactivement neutres », si vous voyez ce qu’on veut dire…

#5 On laisse un peu de place pour les souvenirs de voyage

Vous aurez certainement remarqué que nous avons tendance à emporter plus qu’il ne faut en voyage. En plus de l’encombrement inutile, cela vous prive d’un peu d’espace pour les petits cadeaux à la famille, amis, clients et collaborateurs. Prévoyez donc un petit espace pour ces petits artefacts que l’on se plaît à choisir pour faire plaisir.

Astuce: pour voyager léger, les business travelers les plus chevronnés ont une règle d’or : emportez tout ce dont vous avez besoin, puis retirez-en le tiers !